72e Festival de Cannes

Découvrez les 6 membres du Jury œcuménique au Festival de Cannes 2019.

Présent à Cannes depuis 1974, le Jury œcuménique est invité à remettre un prix à des films de la compétition officielle. Il est composé de six membres renouvelés chaque année.

Roland KAUFFMANN (France) – président
Pasteur réformé, animateur en charge de l’animation culturelle et spirituelle du temple Saint-Étienne de Mulhouse. Fut responsable du service communication de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine et directeur de la médiathèque protestante de Strasbourg. Il anime un groupe Pro-Fil de réflexion sur le cinéma, ainsi que plusieurs sites de vulgarisation théologique.

Xavier ACCART (France)
Journaliste pour l’hebdomadaire chrétien d’actualité “La Vie”, puis rédacteur en chef du mensuel de spiritualité “Prier” (groupe “Le Monde”), diplômé de Sciences-Po Aix et de l’EPHE où il a obtenu un doctorat en sciences religieuses. Il est membre du bureau de la Fédération des Médias Catholiques (FMC), auquel appartient SIGNIS-Cinéma.

Lucia CUOCCI (Italie)
Journaliste, titulaire d’un diplôme en sociologie, travaille comme productrice et directrice pour différents médias : Protestantesimo et Sorgente di Vita en Italie, et, en Suisse, pour Segni dei Tempi. Elle y couvre particulièrement ce qui a trait au dialogue interreligieux et au Moyen-Orient, et tout ce qui concerne Israël et la Palestine.

Stefan FÖRNER (Allemagne)
Attaché de presse de l’archidiocèse de Berlin, auparavant journaliste à la radio et responsable du cinéma dans l’archidiocèse de Berlin. Il est membre de la commission catholique pour le cinéma en Allemagne et fut membre de jurys œcuméniques et interreligieux aux festivals à Amiens, Berlin, Cannes, Cottbus, Téhéran, etc.

Rose PACATTE (États-Unis)
Sœur paulinienne vivant à Los Angeles. Auteure et critique de cinéma depuis plus de 15 ans. Spécialiste de l’éducation aux médias, elle est titulaire d’une maîtrise en sciences des médias de l’Université de Londres et a obtenu un doctorat en communication pastorale de la “Graduate Theological Foundation”. Elle fut, entre autres, membre aux jurys œcuméniques de Berlin et Locarno.

Konstantin TERZIS (Grèce)
A étudié la direction de films, les sciences politiques et l’histoire à Athènes. Il travaille depuis vingt ans comme journaliste et critique de cinéma pour le quotidien AVGI d’Athènes. Membre à plusieurs reprises et dans divers festivals de jurys de la FIPRESCI, il rédige actuellement un ouvrage sur la politique et le cinéma.

CRITÈRES DU JURY ŒCUMÉNIQUE

Grande qualité artistique
Le jury tient compte du talent artistique, de la maîtrise technique du réalisateur et de son équipe.
Les questions abordées et la narration doivent être exprimées à travers une création adaptée, convaincante et originale.

Message de l’Évangile
Le jury encourage les films qui expriment des qualités humaines positives, sensibilisent aux dimensions spirituelles de la vie, illustrent les valeurs de l’Évangile ou interpellent nos choix et nos sociétés.

Responsabilité chrétienne
Le jury accorde une attention particulière aux sujets qui relèvent de la responsabilité chrétienne, il récompense les films aux valeurs telles que :

  • respect de la dignité humaine et des droits de l’homme

  • solidarité avec les minorités, les opprimés

  • soutien aux processus de libération, justice, paix, réconciliation

  • sauvegarde de la création et de l’environnement

Dimension universelle
Le jury prime des films qui ont un impact universel, sont le reflet d’une culture particulière et permettent au public de connaître et respecter les images et la langue de cette culture.

Défis et espérances
Le jury choisit des films qui pourront être utilisés dans des ciné-clubs et groupes de discussion en vue de mieux comprendre et partager les défis et les espérances du monde contemporain.

2019-04-23T15:15:18+02:00
sed luctus id nunc Aliquam risus.