Fermer

L’adoration

Puisqu’elle a pris l’habitude de conserver le pain eucharistique, l’Église a développé autour du sacrement une attitude de prière et d’adoration. Ainsi, le Saint-Sacrement peut-être exposé sur l’autel pour favoriser la prière des croyants. Dans cette prière silencieuse, on adore le Seigneur présent dans l’eucharistie pour nous introduire à sa présence dans nos vies. La pratique de l’adoration, pour être authentique et ne pas verser dans l’idolâtrie, ne doit jamais être séparée de la célébration eucharistique et ne jamais prendre la préséance sur elle.

2017-10-06T16:03:30+00:00
e6742fbd49be89f826e0203ebdfc6ba1********************