Lettre d’information

    Évêché
    23 avenue Sévigné
    CS 61110
    06105 Nice Cedex 2
    04 92 07 80 00

    Lettre d’information

      Évêché
      23 avenue Sévigné
      CS 61110
      06105 Nice Cedex 2
      04 92 07 80 00

      Évêché
      23 avenue Sévigné
      CS 61110
      06105 Nice Cedex 2
      04 92 07 80 00

      Évêché
      23 avenue Sévigné
      CS 61110
      06105 Nice Cedex 2
      04 92 07 80 00

      Évêché
      23 avenue Sévigné
      CS 61110
      06105 Nice Cedex 2
      04 92 07 80 00

      Chargement Évènements

      Voici le programme de la fête du Malonat, les samedi 29 et dimanche 30 juillet 2023 dans les rues de Nice.

      Samedi 29 juillet
      20h: Chapelet devant l’Oratoire du Malonat.
      20h30: Procession avec la Vierge vers l’Église du Gèsu puis retour au Malonat avec le groupe folklorique Lou Caireu Niçart.

      Dimanche 30 juillet
      10h30: Messe en l’église du Gèsu – Chants par la chorale de La Ciamada Nissarda et Ave Maria par Mme Marjorie Affre-Pollice.
      11h30: Procession en empruntant la rue Droite vers l’Oratoire du Malonat.
      11h45: Bénédiction à l’Oratoire.
      12h: Verre de l’amitié place des Prioulessa.

      L’épidémie de choléra et le Voeu de 1854
      L’origine de cette tradition religieuse prend sa source à l’époque sarde, lorsque le choléra fit son apparition à Nice, en juillet 1854.
      Devant l’ampleur du fléau, les habitants du quartier du Malonat se placèrent alors sous la protection de la Vierge Marie, par des prières officielles d’action de grâce le 2 août 1854, comme en témoigne l’inscription gravée sur le socle de la statue.
      Une souscription publique fut lancée par les femmes du quartier, connues depuis sous le nom de Prieuresses, afin de financer la construction d’un oratoire en remerciement de la fin de l’épidémie.

      L’Oratoire de la rue du Malonat
      Situé tout en haut de la rue du Malonat (le chemin pavé), le petit sanctuaire fut inauguré le 8 septembre 1854, pour la fête de la Nativité de la Vierge.

      Une fête traditionnelle
      Depuis 1854, cette fête religieuse et populaire ne connut qu’une seule interruption en 2020, à cause de l’épidémie du Coronavirus Covid-19.
      Le samedi soir, une procession aux flambeaux amène la statue de la Vierge de la rue du Malonat à l’église du Jésus.
      Le lendemain, le cortège reconduit la statue jusqu’à son oratoire qui fut restauré en 1966.

      La restauration de la Vierge en 1993 par le fresquiste Guy Ceppa puis en 2006 par Sauveur Farruggello ainsi que l’inauguration de la nouvelle bannière en 2001, témoignent de la vivacité de cette tradition sur laquelle veillent jalousement les Prieuresses du Malonat, qui fleurissent l’oratoire et décorent la rue chaque dernier dimanche de juillet.

      Partagez cet article

      Aller en haut