Les évêques français, dont Mgr André Marceau, se retrouvent à Lourdes du mardi 2 au vendredi 5 avril, comme à chaque printemps, pour leur assemblée plénière.

Cette assemblée plénière s’est ouverte mardi 2 avril par le discours d’ouverture de Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et Président de la Conférence des évêques de France.
Une partie de cette cession sera consacrée à l’intelligence artificielle (conférences en hémicycle et temps en forums) mardi 2 et mercredi 3 avril matin. Après la publication de l’exhortation apostolique, après les JMJ de Panama et le synode des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, les évêques travailleront sur la pastorale des jeunes et des vocations. Enfin, deux séquences seront consacrées à la lutte contre la pédophilie, le jeudi 4 avril : les évêques réfléchiront aux suites à donner à la “Rencontre sur la protection des mineurs” vécue par Mgr Georges Pontier du 21 au 24 février dernier à Rome ; ils avanceront aussi sur le travail décidé à l’assemblée plénière de novembre dernier concernant les 4 chantiers portés par l’Église de France.

L’assemblée plénière prendra fin le vendredi 5 avril. Comme chaque assemblée de printemps, il n’y aura pas de discours de clôture. Mais, cela sera l’occasion d’élections et de votes. Parmi les élections prévues, celles de la présidence et vice-présidence ainsi que des présidents de conseils et commissions dont les mandats arrivent à échéance (commission doctrinale, commission financière, comité Études et Projets, conseil pour la solidarité et conseil pour l’enseignement catholique).

Programme complet