Comment vivre Noël autrement ?

La joie de Noël est offerte à tous. Mais elle est parfois cachée derrière les courses, le choix des cadeaux, les préparatifs. Et si le vrai partage et cadeau de Noël se situait dans la relation avec les autres ? Nous avons demandé à Adelaïde Bertrand, déléguée permanente du Secours catholique dans les Alpes-Maritimes, comment vivre Noël autrement.

« Hodie Christus natus est » (antienne de Noël) : Aujourd’hui, Christ est né.
Ne sommes-nous pas invités à vivre Noël non pas comme une répétition (même d’événements très sympathiques, tels que repas festifs, échanges de cadeaux…) mais comme une naissance ? Ne sommes-nous pas invités à laisser Jésus naître en nous, à l’accueillir avec tout ce qu’il veut nous apporter ? Ne sommes-nous pas invités à lui donner naissance en nous pour les autres aussi ?

Qui dit naissance dit nouveauté. Qui dit naissance dit nouvel horizon qui s’ouvre. Qui dit naissance dit ouverture d’un grand nombre de possibilités. Au rassemblement « Fratello » pour les personnes à la rue, le pape François a insisté sur la PAIX. Cette paix qui pour nous chrétiens commence dans la crèche. Cette paix que Dieu veut pour chacun de ses enfants. Il nous a redemandé d’être artisans de paix, de donner l’exemple de cette paix.
Nous sentons-nous responsables de la paix ? Pour nous et pour les autres autour de nous ? Les personnes à la rue avec lesquelles j’ai vécu ce pèlerinage « Fratello » de la miséricorde ont été touchées par ces paroles du pape François. Elles m’ont redit combien les personnes qui rencontrent une galère petite ou grande, et surtout quand elles s’y enfoncent, ont besoin de témoins autour d’elles qui encouragent, donnent une parole, montrent qu’autre chose est possible.

Si nous sommes bien invités à laisser Jésus naître en nous à Noël, à accueillir et offrir aux autres la nouveauté qu’Il apporte, alors de nombreuses perspectives concrètes s’offrent à chacun de nous pour vivre Noël autrement. Demandons-nous avec qui nous avons envie de partager ce cadeau d’une nouvelle naissance. D’un nouvel horizon qui s’ouvre. De la nouveauté de la paix et la joie apportées par le Christ. De l’ouverture à de nouveaux possibles.

Nous trouverons peut-être ces personnes dans notre cercle familial, amical ou de voisinage. Pour d’autres, ce sera avec des personnes en difficulté, plus ou moins cabossées par la vie, accompagnées par telle ou telle association de lutte contre l’exclusion qui propose des actions particulières à Noël (cf. site Internet du diocèse et des associations). Soyons juste imaginatifs et faisons la démarche.

À Noël, Dieu prend l’initiative de venir vers nous par son incarnation. Et nous, aurons-nous le courage de prendre l’initiative d’aller vers quelqu’un ?

2017-02-14T13:59:44+00:00
963da82b12f5279b38866bf843f2be30DDDDDDDDDDDDD