Depuis novembre 2018, le diocèse de Nice soutient deux projets au Cap-Vert : un toit pour Sandra et parrainer des enfants défavorisés. Dimanche 24 novembre 2019, à l’occasion de la messe de la Sainte Catherine, Mgr André Marceau a fait le point sur les avancées de ces actions solidaires portées par le conseil capverdien (Pastorale des migrants).

Un toit pour Sandra

La paroisse Sao salvador do mundo, dans le village de Picos, se mobilise pour la reconstruction d’une maison pour Sandra et ses enfants.

Sandra : Je remercie Dieu, la France, la communauté capverdienne et tous les donateurs. Depuis toujours je rêvais d’avoir une maison à moi, grâce à vous tous mon rêve s’est réalisé au-delà de ce que j’imaginais. Merci !

Parrainer des enfants défavorisés

Ces enfants sont pris en charge sur place par l’association Aldeias Infantis SOS Cabo Verde. Ils restent toute l’année là, n’ayant plus de famille et pas de moyens. Ce projet veut aider les enfants dans leur année scolaire, mais aussi leur permettre d’accéder à des loisirs ou de partir en week-end. Actuellement, 23 parrains se sont manifestés dans le diocèse de Nice et des collectes régulières apportent un soutien financier.

Mi-novembre 2019, l’association et les enfants parrainés ont adressé des nouvelles à leurs parrains, à leur retour de colonie de vacances : leurs activités, leurs couleur et plat préférés. Chaque enfant est différent, a son propre parcours, mais tous témoignent d’une grande joie.