Une envolée d’anémones et de papillons

Ce 13 septembre, Mgr Marceau a reçu un don exceptionnel en hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet 2016 sur la Promenade des Anglais. Un foulard en soie réalisé par la Maison Daphné Sanremo. Un message de paix et d’espérance, emprunt de poésie.

L’anémone, fleur d’hiver à la fois délicate et tenace, symbolise l’espoir, afin que ses pétales, s’envolant dans le vent (autre nom de cette fleur), portent un message de paix et d’unité au monde entier.

Dans la nature, cette fleur existe aux trois couleurs du drapeau français. Sur le foulard, les anémones blanches symbolisent les enfants victimes de l’attentat, les rouges, les femmes et les bleues, les hommes. Les 86 papillons, blancs, presque transparents, représentent en toute innocence et simplicité les 86 victimes. Autant d’âmes qui montent vers le ciel.

La Maison Daphné Sanremo (Italie), établissement familial, a été très touchée par les attentats perpétrés en France. Après celui de Nice, toute l’équipe s’est mise naturellement au travail pour créer ce foulard, en pièce unique, comme l’expression d’un hommage. En esprit de solidarité et en souvenir des victimes de l’attentat. Ce foulard souhaite également apporter un message d’affection entre l’Italie et la France voisine, pour ne pas oublier mais aller de l’avant et être fier de ce que nous sommes. Un exemplaire fut offert à la ville de Nice, un autre au diocèse.

Mgr Marceau a accueilli chaleureusement ce cadeau qui restera dans la mémoire du diocèse : « Ce foulard est un très bel hommage aux victimes de l’attentat. Je suis heureux de ce don pour le diocèse et apprécie à la fois le symbole et la finesse du travail, inspiré avec le souffle de Dieu. Nous allons l’exposer au sein de la cathédrale Sainte Reparate. »

Mélanie Raynal

2017-09-28T14:52:42+00:00
af5b1b7611b976914d40818862497bb011111111111111111111111111