Journée de rentrée de la Pastorale du monde scolaire

Responsables d’aumônerie, animateurs, aumôniers, prêtres accompagnateurs, chefs d’établissement catholique… étaient au rendez-vous de la journée de rentrée de la Pastorale du monde scolaire, aux côtés de Mgr André Marceau et des équipes d’organisation. Plus de 80 personnes, accueillis au Monastère de Cimiez par la communauté des frères franciscains.

Introduite par le père Laurent Giallo-Pierret, délégué épiscopal aux jeunes, la matinée fut consacrée à la présentation de la nouvelle année pastorale : Mission Azur. Cette démarche s’inscrit dans le prolongement des années que nous venons de vivre : l’année du prêtre et celle de la vocation sacerdotale. Le père Thierry Dassé, responsable des services diocésains des pèlerinages et de la formation permanente est revenu sur les conclusions de l’année précédente : les interrogations des prêtres et les propositions concrètes. L’auditoire fut particulièrement attentif aux informations concernant les jeunes.

Le père Cyril Geley, curé de Saint-Honorat, présenta ensuite les deux années à venir, insistant sur le texte de l’exhortation apostolique du pape François Evangelii Gauduim (24 novembre 2013), n°25 et 28. Cette nouvelle année pastorale va nous interroger sur comment sommes-nous des communautés missionnaires ? Première date importante : dimanche 24 septembre après-midi à la cathédrale Sainte Réparate (Nice) pour le lancement de l’année. Prochaines dates à dimension diocésaine a d’ores et déjà retenir : 4 févier 2018 à l’église Saint Marc à Nice et le 10 octobre 2018 au centre pastoral Saint Paul des Nations à Sophia Antipolis. L’année suivante se concentrera plus sur un travail en doyenné, avec la création d’un état des lieux des réalités.

Bérénice Gerbeaux, responsable de l’aumônerie des étudiants et jeunes professionnels de Sophia Antipolis SophiaDeo a apporté son témoignage de communauté missionnaire avec et auprès des jeunes. Cela se traduit par la mise en place équilibré de 5 essentiels : la prière, la communion fraternelle, la formation, le service et l’évangélisation : viens, vois, vis, va et veille.

Mgr Marceau a conclu la matinée en insistant sur l’importance de poser une relation avec le Christ, évangéliser et s’évangéliser soi-même. « L’aumônerie est bien le premier lieu où mettre les jeunes en relation avec le Christ. L’essentiel reste l’Amour, de l’Eglise, des uns pour les autres, pour ceux qui nous sont confiés… » Mgr Marceau a rappelé une phrase de saint Vincent de Paul : « L’amour est inventif à l’infini ».

La messe fut célébrée dans l’église du monastère de Cimiez, présidée par Mgr Marceau, entouré de 10 prêtres et Jean-Baptiste Giuglaris, séminariste. Au cours de celle-ci, les responsables d’aumônerie des établissements publics et catholiques ont reçu leur lettre de mission. Tous ont ensuite partagé le déjeuné dans le cloître du monastère.

L’après-midi fut réservé aux activités communes, formations et retraites des aumôneries. Les prochains grands rendez-vous : Cap Montagne à Caille samedi 14 octobre pour les élèves de 4e et 3e, camp diocésain pour les lycéens à Lyon en octobre.

Mélanie Raynal

2017-09-28T14:54:43+00:00
f5362ba8ce55c31239f3bc6a3af827b93333333333333333333333333333