La Journée Mondiale de Prière (JMP) des femmes est un mouvement œcuménique mondial, créé en 1887 aux États-Unis. Actuellement, plus de 180 pays participent à cette journée. Une fois par an, il est proposé de prier avec et non pour les habitants d’un pays, un œcuménisme novateur. Le logo représente d’ailleurs 4 personnes en prière, à genoux, au nom du Christ, pour ce monde.

Vendredi 2 mars, les chrétiennes du Suriname invitent le monde à prier avec elles. Elles s’appuient sur le texte de la création de Genèse 1, versets 1 à 31 et ce constat de Dieu «Voilà, c’était très bon».
Rendez-vous vendredi 2 mars à 15h en l’église anglicane (rue du Général Ferrié) à Cannes pour la célébration œcuménique.

Chaque année, le 1er vendredi du mois de mars, des personnes de 180 pays participent à la même prière.
Un pays différent conçoit et rédige une célébration œcuménique : les mêmes mots déclinés dans la diversité des langues invitent à prier le Seigneur. Les femmes affirment que la prière et l’action sont indissociables et jouent un rôle essentiel dans le monde.
Célébrer cette journée pour s’informer, prier et agir.
jmp.protestants.org