Une nouvelle étape se dessine dans la dynamique de Mission Azur. Dès la rentrée prochaine, une formation sera proposée à toutes les personnes en responsabilité pastorale dans le diocèse, au sein des services, paroisses, mouvements… Explications du père Cyril Geley, vicaire général (mars 2019).

Démarré en septembre 2017, Mission Azur propose actuellement l’année de l’Esprit Saint. Père Geley, vous pensez déjà à la rentrée prochaine et à la suite.
En effet, Mission Azur se poursuivra après cette année de l’Esprit Saint par une année des témoins. Dès la rentrée prochaine, nous entrerons dans une nouvelle étape, dans la dynamique missionnaire, avec une proposition adressée à tout le monde : l’école des témoins.

À qui s’adresse l’école des témoins ?
Cette formation concerne toutes les personnes en responsabilité pastorale dans les paroisses, services ou mouvements. Elle va permettre de découvrir toujours plus l’importance de témoigner de sa foi autour de soi. Témoigner est parfois difficile, on ne sait pas toujours quoi dire ou comment le dire. L’école des témoins va permettre, avec d’autres, de découvrir comment la présence du Christ dans notre vie nous change, nous fait avancer et comment nous pouvons concrètement en témoigner autour de nous.

Comment cela va-t-il s’organiser ?
La formation, gratuite, sera délocalisée. Il y aura plusieurs lieux possibles avec des créneaux horaires variés (en soirée, en journée ou le samedi matin) afin de pouvoir atteindre le grand nombre. Cette école se déroulera sur huit semaines à raison d’une rencontre par semaine. Ce parcours permettra aussi la rencontre avec d’autres acteurs pastoraux et aidera à un décloisonnement des différentes réalités pastorales du diocèse.
J’invite chacun à entrer dans cette année des témoins qui démarrera dès fin septembre. Que chacun prenne d’ores et déjà contact avec son curé ou responsable pour pouvoir s’inscrire. Il s’agit de participer à cette grande œuvre missionnaire et de poursuivre l’annonce de l’Évangile dans le diocèse de Nice.