Samedi 21 septembre, accueillie au sanctuaire Notre-Dame de Valcluse à Auribeau-sur-Siagne, ce fut la rentrée des Maisons d’Évangile. Pour cette 11e année, les participants sont invités à découvrir le livre de Jonas et à adopter une nouvelle méthode pour entrer dans les 5 dimensions de la lectio divina, au plus proche de Mission Azur.

Les Maisons d’Évangile émanent des décisions synodales, impulsées par Mgr Louis Sankalé et Sœur Emmanuelle Jacquart. Cette année, 100 équipes sont constituées dans le diocèse de Nice, rassemblant plus de 1000 participants. Cette proposition est mise en place par le service diocésain des Formations permanentes, qui assure la distribution de livrets en ce jour de rentrée, le choix des textes, les apports supplémentaires grâce aux suivi et conférences.

Après la distribution des deux livrets (le texte et les rencontres), le père Thierry Dassé, responsable des Formations permanentes, a présenté une nouveauté importante cette année : un changement de méthodologie. Lors des rencontres, les livrets permettront d’entrer dans les quatre dimensions de la lectio divina (lectio, meditatio, oratio, contemplatio), plus une cinquième, donnée par le pape Benoît XVI : l’actio. Pourquoi ? Permettre, au-delà de la réflexion, des propositions simples et non-exhaustives d’actions, pour se rapprocher de Mission Azur et des 5 essentiels (prière, accueil, formation, service et annonce). Depuis septembre 2017, le diocèse de Nice est lancé dans une dynamique missionnaire : un projet diocésain pour former des communautés de disciples-missionnaires.

Ouvrir les écritures

Le père Cyril Geley, vicaire général, a ensuite présenté le livre de Jonas. Texte court de l’Ancien Testament, composé de quatre chapitres et articulé en deux parties, il présente Jonas comme un prophète atypique par rapport à sa vocation (il ne dialogue pas avec Dieu), par sa mission (aller vers les païens), par l’efficacité de sa mission (par sa simple présence) et par le fait que les païens sont réceptifs à la Parole. Les grands thèmes de ce texte sont la miséricorde divine, la patience de Dieu et l’universalisme du Salut.
Le père Geley a ensuite fait le rapprochement entre le livre de Jonas et Mission Azur. Jonas est envoyé en mission par Dieu pour annoncer la conversion. Une invitation à une prise de conscience de tous et une interrogation sur soi : « Le Seigneur nous appelle tous à la mission pour annoncer la Miséricorde de Dieu au monde ». Ajouter l’actio cette année montre que les Maisons d’Évangile sont des groupes appelés à être missionnaires. Ce sont même des cellules au sein des paroisses comme lieu d’intégration et de connaissance de la vie chrétienne. Avec l’année de l’Esprit Saint, il s’agit de toucher des adultes éloignés de l’Église pour leur permettre de cheminer vers la confirmation. Les Maisons d’Évangile sont un outil pour cela « des graines semées depuis 10 ans dans ce processus ».
Cet enseignement peut s’écouter sur le site Internet des Formations permanentes.

Cet après-midi de rentrée s’est clôturé par la célébration de la messe. Les présents étaient principalement des habitués des Maisons d’Évangile, heureux de poursuivre cette expérience.

Mélanie Raynal

Témoignages

– France participe depuis le début, sur la paroisse Notre-Dame de la Sagesse : « Les Maisons d’Évangile apportent une grande convivialité et permettent de creuser la Bible. »

– Jean-Claude participe à un groupe sur Nice depuis le début : « Les Maisons d’Évangile proposent réflexion et partage en commun. Nos idées sont différentes et échanger nous permet de mieux nous comprendre. Puis, relire les textes est une découverte à chaque fois ».

– Danielle participe depuis 4 ans dans un groupe de Cannes car il n’y a plus de Maisons d’Évangile à Mougins : « Cette expérience m’apporte une connaissance des textes, de créer des liens, de la convivialité et même de l’entraide entre nous, sans jugement. J’y retourne chaque année ».

– Marie-Josée participe depuis 5 ans à une Maison d’Évangile à Cannes : « Je n’ai pas de formation de base sur la Bible et les Maisons d’Évangile me permettent de découvrir des textes que je ne connaissais pas. J’y vais avec plaisir ! ».

Une Maison d’Évangile est une petite équipe composée à l’initiative de personnes désireuses de lire un livre de la Bible, échanger et prier ensemble, dans une atmosphère conviviale. Cinq rencontres sont proposées par an. Pour chacune d’elles, un livret permet à l’équipe, d’une façon très simple, d’accueillir en Église la parole de Dieu, de l’approfondir et de chercher comment elle nous éclaire et nous stimule.
Tout le monde peut faire partie d’une Maison d’Évangile, toute personne qui veut approfondir sa foi et sa connaissance des écritures, mais aussi toute personne en recherche. Les Maisons d’Évangile ne sont pas réservées à des spécialistes de la Bible.

Agenda

– Pour les référents des Maisons d’Évangile samedi 25 janvier de 10h à 12h à la Maison du Séminaire à Nice.

– Pour tous, conférence d’Elena Di Pede, mardi 3 mars à 14h30, à l’église du Prado à Cannes ou mercredi 4 mars à 20h30 à la Maison du Séminaire à Nice.

– Rencontre célébration de fin d’année samedi 6 juin à 14h au sanctuaire Notre-Dame de Laghet à La Trinité.

formations.diocese-nice.fr
formations.diocese06@orange.fr
Tél. 04 93 19 02 14