Les priorités de l’association SOS Méditerranée : sauver, protéger, témoigner. Communication officielle.

Chers amis,

Nous espérons que vous et vos proches vous portez bien en ces temps particulièrement difficiles.

Comme nous vous l’avons récemment indiqué, compte tenu de la situation sanitaire actuelle due au Covid-19, l’Ocean Viking est temporairement en attente dans le port de Marseille. Notre priorité est de reprendre au plus vite nos opérations de manière responsable, dans des conditions qui nous permettent de garantir la sécurité de nos équipes et des rescapés. Or nous estimons qu’en raison de la forte perturbation du secteur maritime et des réactions des États ces conditions ne sont actuellement pas réunies.

Ne partageant pas notre stratégie, notre partenaire médical, Médecins Sans Frontières a décidé de rompre le partenariat qui nous lie depuis quatre ans autour de notre mission de recherche et de sauvetage en Méditerranée centrale. Nous prenons acte de cette décision même si nous la regrettons du fait de la remarquable coopération entre nos deux organisations à bord de l’Aquarius puis de l’Ocean Viking, qui nous a permis de sauver plus de 30 000 vies en mer.

Néanmoins, fortes de nos expériences passées avec notre premier partenaire Médecins du Monde, puis Médecins Sans Frontières, nos équipes sont déjà à pied d’œuvre et déterminées à reprendre le plus tôt possible, les opérations de sauvetage avec l’Ocean Viking.

En effet, en Méditerranée centrale l’urgence humanitaire s’aggrave. Au cours des dix derniers jours, plus de 1000 personnes fuyant la Libye sur des embarcations de fortune ont été signalées. Des centaines ont été interceptées et renvoyées de force en Libye alors que le gouvernement de Tripoli a déclaré ses ports « non sûrs » en raison des bombardements qui font rage dans la région. Il y a deux jours, cinq corps sans vie ont été retrouvés à bord d’une embarcation après plusieurs jours passés en mer sans assistance alors que plusieurs États européens ont annoncé officiellement qu’ils n’étaient pas en mesure de fournir un lieu sûr ou d’aider au débarquement de personnes secourues en mer.

Bien que nous ayons pleinement conscience de la situation extrêmement difficile à laquelle les États sont confrontés avec le Covid-19, les préoccupations et les mesures prises pour préserver la santé publique ne devraient pas se faire au détriment de l’assistance aux personnes en danger de mort en mer.

Plus que jamais, l’Europe doit être solidaire, à terre comme en mer ! Nous insistons pour ouvrir un dialogue urgent avec les États européens afin de travailler à des scénarios légaux et innovants et relever ensemble ce défi.

Nous travaillons activement afin de repartir au plus vite sauver des vies en mer car cela reste notre devoir de citoyens européens et de marins. Nous vous informerons régulièrement de la suite de nos opérations.

Prenez soin de vous et merci pour votre soutien. Tant que vous serez à nos côtés, renoncer ne sera jamais une option.

L’équipe de SOS MEDITERRANEE
#TogetherForRescue