Mercredi 4 juillet

Une nouvelle journée bien remplie vient de se vivre à Lourdes pour les pèlerins du diocèse de Nice : messe internationale, photo officielle, repas partagé avec l’hospitalité, conférence et adoration du saint sacrement.

La messe internationale est attendue des pèlerins. Tous, de tous les diocèses, pays et nationalités, se rassemblent dans la basilique saint Pie X. Plus de 20 000 personnes y ont participé ce matin du mercredi 4 juillet (la capacité totale est de 25 000). La célébration fut présidée par notre évêque, Mgr André Marceau. Homélie de Mgr André Marceau pour la messe internationale.

Après la messe, les 430 azuréens se sont rassemblés sur le parvis de la basilique Notre-Dame du Rosaire pour la traditionnelle photo de groupe : malades, hospitaliers, jeunes, pèlerins, MIR, la catéchèse spécialisée, prêtres, diacres et séminaristes. Un cliché, témoin d’un moment de fraternité et de communion.

Nouveauté cette année, appréciée de tous, le repas pris en commun. Habituellement, chacun est affairé à son propre programme et déjeune à son hôtel. Cette fois, le rendez-vous est donné dans la grande salle « le cinéma de la forêt ». Au programme : trois heures de partage, échanges et chants. Une belle réussite, signe du travail en commun de l’hospitalité diocésaine et du service diocésain des pèlerinages.

Le père Laurent Isnard est prédicateur de ce pèlerinage. Après avoir accompagné les participants lors du chemin de croix la veille, il donne ce jour là une conférence sur le thème d’année du sanctuaire de Lourdes : Faites tout ce qu’il vous dira. Une phrase extraite des noces de Cana. Dans cette conférence, qui a rassemblé 80 personnes, le père Isnard est parti d’exemples concrets et a remis la phrase dans son contexte pour en expliquer les enjeux actuels. Il a également insisté sur les Béatitudes en lien avec la dernière exhortation apostolique du pape François sur l’appel à la sainteté dans le monde d’aujourd’hui.

À nouveau dans la basilique saint Pie X, ceux qui le souhaitaient pouvaient assister à un temps d’adoration eucharistique.

Le soir, les collégiens sont allés animer un temps de prière dans les chambres des malades, au bâtiment saint Frai, du nom de la congrégation religieuse présente sur place. Un beau moment de partage autant pour les jeunes que pour les malades.

2018-07-11T11:13:04+00:00
pulvinar adipiscing consequat. sed quis elit.