Où en sont les projets solidaires au Cap-Vert ?

Depuis novembre 2018, le diocèse de Nice soutient deux projets au Cap-Vert : un toit pour Sandra et parrainer des enfants défavorisés. Le point sur les avancés de ces actions solidaires portées par le conseil capverdien (Pastorale des migrants).

Un toit pour Sandra

Au sein de la paroisse sao salvador do mundo, 6000 euros sont nécessaires pour la reconstruction d’une maison. Une collecte s’organise donc pour aider le curé sur place à réhabiliter une maison délabrée et sans toit dans laquelle vit actuellement Sandra avec ses enfants.
Grâce aux dons reçus, la première tranche de travaux a démarré. La paroisse et les services sociaux de la mairie de Picos, le village où habite Sandra, sont bien impliqués.

Parrainer des enfants défavorisés

Ces enfants sont pris en charge sur place par l’association Aldeias Infantis SOS Cabo Verde. Ils restent toute l’année là, n’ayant plus de famille et pas de moyens. Ce projet veut aider les enfants dans leur année scolaire, mais aussi leur permettre d’accéder à des loisirs ou de partir en week-end.

Message du Directeur, Monsieur Moreno, envoyé à Philippe Collet, responsable de la Pastorale des Migrants du diocèse de Nice

Cher Monsieur Collet,

Nous vous écrivons ces lignes pour vous confirmer la réception du don que les paroissiens de Nice ont effectué pour nos enfants et jeunes de SOS Village d’Enfants de Assomada et nous vous remercions du fonds de nos coeurs pour le parrainage.

Oui, nous avons bien  reçu des mains de votre épouse, Martine Collet, la somme de 795 euros (sept cent quatre-vingt-quinze euros) et nous avons signé le reçu qu’elle a ramené.  Nous espérons que son séjour  aux îles du Cap Vert et son voyage de retour  ont été une merveille.
À SOS  Village d’Enfants, tous les enfants se portent bien, Dieu merci, ils ont participé au Carnaval  (Mardi Gras) où ils ont montré leur talent d’artiste.
Nous vous proposons des enfants pour le parrainage mensuel et annuel  dans le document en anexe.  Dans nos prochaines lettres nous donnerons de plus amples informations sur chaque enfants à leur(s) parrain (s)/marraine (s). Les parrains/marraines pourront choisir un ou plusieurs enfants et si possible vous nous enverrez les noms, prénoms et adresses pour qu’ils puissent avoir des informations sur leur filleul et éventuellement échanger des correspondances. Nous ferons le pont pour la traduction.
Encore une fois, nous vous remercions infiniment et espérons que toute la communauté catholique de Nice et principalement Monseigneur André Marceau se porte bien.
Que Dieu vous bénisse !

Document sur le parrainage

Pastorale des Migrants

Délégué diocésain et coordinateur provincial
Diacre Philippe COLLET
152 Bd Schley – 06130 Grasse
Tél. 04 93 36 37 65 – 06 99 42 68 75
colletphilippe@wanadoo.fr

2019-03-27T10:19:15+02:00
et, ut libero Lorem nec elementum elit. felis neque. id, ut