Le 74e Festival international du film est fini. Plus de 10 jours intenses et rythmés pour le jury œcuménique qui a decerné son prix au film “Drive my car” de Ryusuke Hamaguchi et une mention spéciale pour le film “Hytti Nro “Compartiment 6)” de Juho Kuosmanen.

PRIX DU JURY OECUMENIQUE CANNES 2021

DRIVE MY CAR de Ryusuke Hamaguchi

Adaptation d’un extrait du recueil Des hommes sans femmes de Haruki Murakami.
Alors qu’il n’arrive toujours pas à se remettre d’un drame personnel, Yusuke Kafuku, acteur et metteur en scène de théâtre, accepte de monter Oncle Vania dans un festival, à Hiroshima. Il y fait la connaissance de Misaki, une jeune femme réservée qu’on lui a assignée comme chauffeur. Au fil des trajets, la sincérité croissante de leurs échanges les oblige à faire face à leur passé.

Motivations du Jury
Pour sa méditation poétique sur le pouvoir de guérison de l’art et des mots vers le pardon et l’acceptation. Ce film dépeint, à l’aide d’images puissantes d’un long voyage, le message universel selon lequel il est possible de surmonter les barrières de communication que sont les conventions, la classe sociale, la nationalité et le handicap.

MENTION SPECIALE PRIX DU JURY OECUMENIQUE CANNES 2021

HYTTI NRO (Compartiment 6) de Juho Kuosmanen

Une jeune finlandaise prend un train à Moscou pour se rendre sur un site archéologique en mer arctique. Elle est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu. Cette cohabitation et d’improbables rencontres vont peu à peu rapprocher ces deux êtres que tout oppose.

Motivations du Jury
Pour son regard bienveillant sur la rencontre entre deux personnes blessées qui ne se choisiraient pas, même comme voisins. Tous deux surmontent la solitude en faisant un pas de plus vers l’autre difficile.

Le festival referme les portes de son palais, le tapis rouge part se refaire une beauté pour l’an prochain. Reste de magnifiques souvenirs de cette 74e édition et la joie intense d’avoir, cette année encore, un jury exceptionnel entouré de bénévoles formidables.

Autour des six jurés, gravitent non loin du Palais une équipe de web masters et rédacteurs menée par Pierre Prudhomme. Ils alimentaient chaque jour le site internet du jury grâce aux critiques rédigées par nos cinéphiles qui visionnent les films de toutes les sections du Festival. Grand merci à eux, ainsi qu’aux photographes officiels: Daniel Beguin et Robert Rivoira qui couvrent aussi la montée des marches et les photocalls.
Théo Peporte et Serge Molla organisent et coordonnent le Jury Cannois. Garance Hayat s’occupe des relations avec la presse.
Merci à Monique Beguin et Jacqueline Barbaccia représentantes de Signis et Interfilm. Elles prennent en charge le Stand au Marché du film où, jury, journalistes et festivaliers peuvent échanger. Merci à l’ensemble des bénévoles indispensables qui les secondent.
Et bien sûr, merci aux acteurs et réalisateurs qui par leurs œuvres livrent une réflexion intense sur notre société et comment la vivre.

À l’année prochaine!
L’équipe de Cannes