Restauration du triptyque mural

La Commission diocésaine d’Art sacré a été sollicitée pour suivre le projet de restauration du triptyque mural de la chapelle Notre-Dame des Neiges, de Peïra-Cava, sur la commune de Lucéram, en juillet 2017.

La chapelle, datant de 1903 sous le premier vocable de Notre-Dame de la Paix, fut construite grâce aux dons des familles de militaires installés à Peïra-Cava et aux libéralités de Mgr Chapon, évêque de Nice, qui était l’hôte régulier de la station climatique. Plus de 50 ans plus tard, le curé de Lucéram, l’abbé Lorenzoni, demande au décorateur Cassarini, ami de Mgr Rémond, de confectionner un triptyque pour orner la façade de la chapelle. L’évêque de Nice connaissait bien l’artiste car il avait signé une des affiches du Congrès eucharistique international qui aurait dû avoir lieu à Nice en 1940. Sans aucune rémunération, Cassarini réalise l’œuvre demandée, soit la Vierge à l’Enfant, entourée de chasseurs alpins et de paysans.

Cinquante ans plus tard, les intempéries ayant sérieusement effacés les contours des trois panneaux de l’œuvre, une restauration va être engagée grâce à une initiative des habitants de Peïra-Cava, menée par M. Michel Rebas. Après l’accord de la Commission diocésaine d’art sacré et de la mairie de Lucéram, M. Daniel Fabbri se porte candidat et volontaire pour se charger, avec M. Paul Conte, de réaliser la restauration. Elle vient de s’achever.

Gilles Bouis,
Délégué diocésain à l’art sacré

2017-10-19T10:16:11+00:00
6f7523dfd1d385eb92119ef851337e3c666666666666666666666666