Secours Catholique 06 : Formation à des outils de solidarité

Le Secours Catholique des Alpes-Maritimes organise une journée de formation à la carte, à Nice, jeudi 5 avril. Trois outils de solidarité créés par l’association et mis à disposition des paroisses : les tables ouvertes paroissiale, les marches fraternelles et les séjours de l’espérance.

Tout chrétien doit être animé par l’annonce de la Parole, la participation aux sacrements et le service du frère. Le Secours Catholique, service d’Église, a fait de la solidarité son domaine d’expertise. L’association a créé des outils spécifiques pour développer le service du frère, qu’il met notamment à la disposition des paroisses. Ces outils peuvent tout à fait être utilisés aussi par les ministres ordonnés, des laïcs et des mouvements d’Église qui souhaitent développer le service du frère avec des outils concrets, vecteurs de cohésion sociale.

Une table ouverte paroissiale
Il s’agit d’un repas organisé par la paroisse qui permet aux paroissiens d’inviter, et donc de se soucier, de personnes qui rencontrent une forme de précarité quelle qu’elle soit. Cette attention aux autres permet un mélange pour partager un moment de convivialité centré sur les présents. Une animation est prévue pour permettre dans un premier temps à chacun de se connaître, puis d’échanger plus en profondeur, de se questionner. Les 4 piliers d’une TOP : la mixité sociale, l’intergénérationnel, l’interculturel et l’interreligieux. Les objectifs visés sont d’opérer des conversions intérieures et de changer le regard des uns sur les autres.

Les marches fraternelles
Elles furent inaugurées par le Secours Catholique à l’occasion des 70 ans de l’association, en 2016. Le principe est le même que pour les TOP : permettre à des personnes de sortir de leur quotidien, de leur quartier, pour vivre une marche. Accessible à tous, la marche propose des circuits adaptés, le but étant aux paroissiens et personnes en difficulté de s’aérer, créer du lien et rompre l’isolement. Trois moments importants lors d’une marche fraternelle : les présentations (d’où je viens et pourquoi je suis là), une animation avec des échanges en profondeur, et la façon dont on se quitte (comment a-t-on vécu cette journée et veut-on recommencer ?).

Les séjours de l’espérance
Toujours pour le même public, les séjours de l’espérance s’articulent autour d’un thème ou d’un objectif précis. Ils permettent de découvrir une vie communautaire, un temps fort sur un lieu porteur de sens. Vivre un phénomène d’exil, sortir de son quotidien, se décentrer, faire confiance, pour mieux revenir. « Le Seigneur dit à Abram : Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va vers le pays que je te montrerai » (Gn. 12, 1).

La formation sera assurée par les animateurs du Secours Catholique avec le soutien de bénévoles qui ont expérimenté ces outils. Rendez-vous jeudi 5 avril de 9h à 17h à l’église Saint-Marc (180, Bd Napoléon III) à Nice. 1 journée de formation, 3 outils présentés en même temps deux fois dans la journée : ce qui permet de choisir une ou deux formations, avec la possibilité de déjeuner sur place.

Inscription obligatoire. Pour cela, envoyer par mail (alpesmaritimes@secours-catholique.org) votre souhait d’inscription en précisant les ateliers que vous souhaitez suivre le matin et/ou l’après-midi : TOP / marches fraternelles / séjours de l’espérance. De même, pour des raisons de logistique, précisez si vous souhaitez déjeuner sur place ou pas. Une participation volontaire sera demandée. Enfin, n’oubliez pas de noter vos nom, prénom, association ou paroisse, fonction, téléphone et courriel.

 Mélanie Raynal

« Ces outils existent dans le diocèse depuis plusieurs années et ont permis de très belles choses : mieux se connaître, trouver du travail, des rencontres avec des personnes en rupture de liens. »
Jean-Jacques Barla, animateur au Secours Catholique

2018-03-15T16:38:19+00:00
id, Praesent ut nunc consectetur Curabitur Phasellus massa ut mi, fringilla