La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2021 (du 18 au 25 janvier) a été préparée par la Communauté monastique de Grandchamp. Le thème choisi, «Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance» (Jn 15,1-17), exprime la vocation de prière, de réconciliation et d’unité dans l’Église et la famille humaine de cette communauté religieuse. Il indique également la mission de tout chrétien.

Merveilleuse promesse pour nous, disciples de Celui qui a aimé jusqu’à donner sa vie pour tous. Promesse qui révèle le sens profond et ultime de nos existences appelées à se déployer à l’image et ressemblance du Dieu Amour. Charité qui nous fait converger, malgré nos faiblesses et divisions, vers Celui qui ne fait qu’un avec le Père dans le même Esprit. Ce n’est pas pour rien que l’appel à l’Unité retentit dans le même discours de la Cène «que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et que je suis en toi. Qu’ils soient un en nous eux aussi, afin que le monde croie que tu m’as envoyé» (Jn 17, 21).

Vocation œcuménique des sœurs de Grandchamp, près du lac de Neuchâtel en Suisse, qui ont choisi le thème pour cette Semaine de l’Unité, du 18 au 25 janvier 2021. Elles mènent une vie de communauté monastique dans la prière, le travail et l’accueil, à l’école de saint Benoît et en lien avec Taizé. Réceptives aux dons de l’Esprit (Cf Gal. 5,22-23), elles savent la force du témoignage selon lequel chaque croyant est appelé à unifier sa propre vie et ses relations avec le Seigneur et les autres créatures.

Cet idéal rejoint l’écologie intégrale prônée par le pape François dans Laudato si’, en communion avec le «patriarche vert» Bartholomée de Constantinople, ainsi que la récente encyclique Fratelli tutti. Le pasteur Antoine Nouis invite les cercles œcuméniques -et les paroisses- à la lire : « l’encyclique Fratelli tutti est un vrai texte politique au sens le plus noble du terme, comme on en trouve peu dans les Églises protestantes. C’est pourquoi les différents groupes de réflexion des Églises peuvent l’étudier avec profit » (Réforme 12/11/2020).

La morosité ambiante ne nous empêche pas de partager, certes au ralenti : orthodoxes, arméniens (si éprouvés avec le Haut-Karabakh), catholiques, anglicans, protestants et évangéliques, Armée du Salut sur Nice. Rencontres depuis peu élargies à tout le département, c’est le CEAM (Chrétiens Ensemble Alpes-Maritimes) animé par le diacre Alain Giustiniani et le pasteur Christian Barbéry (Grasse-Vence). Sans oublier les groupes bibliques dans plusieurs villes du diocèse.

Vous interrogerez votre paroisse sur le temps fort de la Semaine de Prière pour l’Unité. En ce qui concerne Nice, la célébration générale aura lieu le dimanche 24 janvier à 15h, en la basilique Notre-Dame.

«En faisant ensemble cette route vers la pleine communion, nous avons maintenant le devoir d’offrir le témoignage commun de l’amour de Dieu envers tous, en travaillant ensemble au service de l’humanité» (déclaration commune du pape François et du patriarche œcuménique Bartholomée à Jérusalem en 2014, cité dans Fratelli tutti n° 280).

Chanoine Félix BAUDOIN
Délégué épiscopal à l’œcuménisme
semainedepriere.unitedeschretiens.fr