Le sens chrétien des funérailles

C’est le mystère pascal du Christ que l’Église célèbre, avec foi, dans les funérailles de ses enfants. Ils sont devenus par leur baptême membres du Christ mort et ressuscité. On prie pour qu’ils passent avec le Christ de la mort à la vie, qu’ils soient purifiés dans leur âme et rejoignent au ciel tous les saints, dans l’attente de la résurrection des morts et la bienheureuse espérance de l’avènement du Christ.

Aussi l’Église offre-t-elle pour les défunts le sacrifice eucharistique de la Pâque du Christ et elle leur accorde ses prières et ses suffrages ; ainsi, puisque tous les membres du Christ sont en communion, elle obtient pour les uns un secours spirituel en offrant aux autres la consolation de l’espérance. Tout en écartant l’ostentation pompeuse, il convient d’honorer les corps des fidèles défunts, qui ont été le temple du Saint-Esprit.

En célébrant les obsèques de leurs frères, les chrétiens ont à affirmer leur espérance de la vie éternelle, sans négliger, pour autant, la mentalité et les réactions de leur époque et de leur pays au sujet des défunts. Qu’il s’agisse de traditions familiales, de coutumes locales, ils approuveront volontiers tout ce qui est bon. Quant à ce qui semble contredire l’Évangile, ils essaieront de le transformer afin que les obsèques manifestent la foi pascale et témoignent vraiment de l’esprit évangélique.

2017-09-22T10:14:05+00:00
50e7b436f6cdb36624b567d61b8182832222222222222222222222222222