Le vicaire général

Père Jean-Louis Gazzaniga

Né en 1947 à Toulouse (31)
Ordonné prêtre pour le diocèse de Nice en 2001
Nommé vicaire général lors de l’installation de Mgr André Marceau, le 11 mai 2014

Études

1976 : Agrégé de Faculté de droit
Professeur à l’Université Toulouse I
Avocat honoraire

Principaux ministères

2001-2004 : vicaire coopérateur à la paroisse Bienheureux Jean XXIII
2004-2012 : curé de la paroisse Saint Honorat à Grasse
2006-2012 : vicaire épiscopal en charge du pôle intelligence de la foi
2009-2012 : directeur de l’Institut Supérieur de Théologie de Nice Sophia Antipolis (IST)
2014 : vicaire général et modérateur de la curie

Reçoit sur rendez-vous
Tél. 04 92 07 80 05 – 06 72 21 07 45
jeanlouisgazzaniga@gmail.com

La fonction de vicaire général

Cette fonction, dont les origines remonteraient au XIe siècle, est réglementée par le Code de Droit canonique (canons 475-480). L’évêque est tenu de désigner un vicaire général qui est son collaborateur le plus proche et celui qui exerce la fonction la plus générale. Le vicaire général est muni du pouvoir ordinaire et il aide l’évêque dans le gouvernement du diocèse tout entier. Ces pouvoirs étendus sont toujours révocables par l’évêque et ne peuvent s’exercer qu’en union étroite avec lui.
Le canon 480 précise que le vicaire général doit rendre compte à l’évêque des affaires les plus importantes qu’il a conduites et ne peut agir contre la volonté ou le sentiment de l’évêque diocésain.

2017-10-05T16:26:32+00:00
922e6280b46ddd3dcd3448e68412e8b3NNNNNN