Fête de l’espérance, l’Annonciation faite à Marie revêt une signification particulière cette année. Ce 25 mars à 19h30, les cloches des églises sonneront à l’unisson dans tous le pays.

Chers amis, je vous rejoins en cette fête de l’Annonciation.

Comme vous le savez, ce soir sonneront les cloches de toutes nos églises. Ici dans notre diocèse, sur tout le territoire français. Un signe de vie et d’espérance pour tous. Pour les chrétiens l’annonce d’une bonne nouvelle. 

Dieu prend chair de notre chair. Dieu demande à Marie de porter son fils. Dieu solidaire de la nature de l’homme qu’il a créé par amour. Dieu qui partage la vie et l’histoire de l’humanité en Jésus son fils. Marie est au cœur de cette aventure, de l’Annonciation à la croix et jusqu’au jour de la Pentecôte. 

Ce soir allumons une bougie sur les rebords de nos fenêtres. Réjouissons-nous d’entendre les cloches sonner à la volée. Avec Marie soyons dépositaires en nos vies de ce bien si précieux : la présence de Jésus pour le donner autour de nous. C’est notre trésor mais c’est notre vocation de partager. Que vous réjouisse la lecture de l’évangile de Saint Luc que vous ne manquerez pas de faire. 

Bonne fête ! Que le Seigneur soit avec vous

† André Marceau, évêque de Nice